Topos versant espagnol

  • Accueil
  • > Arnaud au pic de Comalestorres

28 juillet, 2016

Arnaud au pic de Comalestorres

Classé dans : — topospyreneens @ 9:20

Val de Boi, Cavallers, pic de Comalestorres (2812 m), face NE,

quatrième éperon, voie Arnau

D/260 m (V+ max et oblig.)

Très belle voie, rapide, sur du très bon rocher avec un peu de lichen peu gênant par endroit (principalement la dernière longueur). Principalement en dalle sculptée en cannelures avec un très beau dièdre fissuré en 3ème longueur pour varier les plaisirs.

16-07-03 Arnau à Comalestorres

Première ascension : Xavi Busco et Luis Alfonso.

Accès voiture : Val d’Aran puis val de Boï jusqu’au barrage de Cavallers.

Accès pédestre : Du parking, prendre le chemin à droite pour monter sur le barrage que l’on traverse. A son extrémité, prendre une sente horizontale à droite. On la quitte au bout de 30 mètres pour emprunter une autre sente raide qui monte sur la gauche (cairns). Il s’agit du chemin d’accès aux aiguilles de Comalestorres. On suit cette sente assez bien marquée et jalonnée de nombreux cairns jusqu’au pied de la 4ème aiguille de Comalestorres en traversant un pierrier. Suivre alors le pied de la paroi vers la droite, passer au pied d’un profond couloir (où se déroule la descente). Le pied de la paroi devient horizontal et la voie visible caractérisée par une dalle sculptée très caractéristique, 1 spit au départ, 1 heure 30.

Descriptif des longueurs :

L1 : remonter intégralement la dalle en passant à gauche d’un petit pin, le relais est quelques mètres au-dessus.

L2 : franchir une sorte de court petit dièdre. Partir en ascendance à gauche pour gagner une zone fracturée que l’on remonte jusqu’à une vire herbeuse. Franchir un dièdre vers la droite pour rejoindre le fil de l’éperon où l’on trouve le relais.

L3 : partir dans l’axe sur une quinzaine de mètres (1 spit) jusqu’à une vire que l’on traverse vers la droite jusqu’au pied d’un dièdre (1 spit) que l’on remonte intégralement.

L4 : gravir le dièdre au dessus du relais puis en ascendance à droite jusqu’à une grande vire herbeuse. Le relais se trouve à gauche d’une zone déversante.

L5 : en ascendance à gauche au-dessus du relais pour gagner une dalle cannelée que l’on remonte jusqu’à la crête.

Descente : Du dernier relais, traverser vers la gauche en suivant la crête qui descend vers la 4ème aiguille de Comalestorres. En se tenant à droite, elle est raide mais sans difficulté particulière entre pelouses et blocs. On arrive à une brèche très marquée. Emprunter une série de 3 rappels (35 m environ chacun) en rive gauche du couloir en versant Est. Ils déposent sur la sente de la marche d’approche.

Difficultés : V+ maximum et obligatoire.

Equipement : Les relais sont tous équipée de deux spits. Un spit au départ de la voie et deux spits dans L3.

Matériel : 10 dégaines plus les relais, 1 jeu de coinceurs, 1 jeu de friends du 0 au 3 camalot. Attention : corde de 60 mètres indispensable sous peine de corde tendue ou de relais intermédiaires.

Hauteur de la voie : 260 mètres pour 5 longueurs.

Altitude sommet : 2812 mètres environ.

Horaire : 3 heures.

Topo : «Cavallers, Travessani, Aigüestortes » de Luis Alfonso

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Media Basket |
Avenir Sportif de Kasserine |
rastafariteam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | il court il court l'échassi...
| Comité Départemental de Spé...
| Qi Gong et arts internes de...