Topos versant espagnol

  • Accueil
  • > CERDA-POKORSKI A LA PETITE AIGUILLE D’AMITGES

6 août, 2008

CERDA-POKORSKI A LA PETITE AIGUILLE D’AMITGES

Classé dans : — topospyreneens @ 18:25

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Petite aiguille d’Amitges, face Est, Encantats,

voie cerda-Pokorski

La voie se situe sur une magnifique aiguille granitique où alternent dièdres et éperons. Elle suit un beau dièdre évident qui raye toute la face Est. Bref, de loin tout invite à une belle escalade. Malheureusement en la parcourant, la présence d’herbe gâche un peu le plaisir, à tel point qu’une sortie par la directissime à partir de la 3ème longueur paraît être un bon compromis. Pour résumer : désherbage et grattage de terre pour pouvoir placer phalanges et friends dans les fissures. Le fait de changer de voie permet d’atteindre le sommet de l’aiguille, ce qui est une belle récompense. Les touffes d’herbe qui obstruent la fissure de la 3ème longueur de la Cerda-Pokorski la rende exposée sans utilisation de piton.

Voilà en ce qui concerne la voie, mais revenons sur le business pseudo-écologique des taxis qui montent jusqu’à 2400 mètres d’altitude à l’intérieur du parc sous prétexte environnemental. Notre surprise fut à la hauteur de notre déception de voir cette horde de 4X4 déverser ses flots de touristes dans un tel lieu, à une telle altitude, dans un tel cadre en plein cœur du parc !!!

Topo Cerda-Podorski 

Cerda-Pokorski à la pte aiguille dAmitges
Album : Cerda-Pokorski à la pte aiguille d'Amitges

4 images
Voir l'album

Première ascension : Joan Cerda et Heinz Pokorski.

Accès voiture : Se rendre à Vielha par la vallée de Luchon puis prendre la direction de la station de ski de Baqueira. Passer le port de la Bonaigua et descendre jusqu’à Esterri d’Aneu. Quelques kilomètres après ce village, prendre à droite la route qui mène à Espot. Se garer à l’entrée du village si l’on souhaite utiliser le service de taxi ou continuer sur 3 kilomètres après le village pour aller se garer à l’entrée du parc (Prat de Pierro) si l’on souhaite marcher.

Accès pédestre :

Plusieurs possibilités pour se rendre au refuge d’Amitges en fonction de l’effort consenti et du porte-monnaie :

-         Si on est garé à l’entrée du parc, suivre l’excellent sentier fléché qui mène à l’étang de Sant Maurici. Il continue en longeant

le lac par la droite puis monte en passant à proximité d’une cascade pour rejoindre une piste que l’on suit jusqu’au refuge (2

heures à 2 heures 30).

-         Un service de taxi propose plusieurs formules, la plus simple et la plus onéreuse : ils vous amènent au refuge. Ils peuvent

également vous conduire à l’étang de Sant Maurici d’où l’on gagne le refuge en 1 heure.

Du refuge, continuer tout droit sur la piste en laissant sur la droite celle qui mène au barrage. A son terminus, descendre légèrement pour franchir le ruisseau, un sentier part en face sur la droite en direction du col d’Amitges. On le suit jusqu’à l’aplomb de la face Est des aiguilles d’Amitges. On rejoint alors au mieux le pied de la voie par une pente d’herbe et d’éboulis raides, 30 à 45 minutes du refuge. La voie est facilement repérable grâce au dièdre qui raye toute la face qui en est le fil conducteur. Il se situe juste à gauche d’un autre immense dièdre qui borde le bord gauche d’un aiguille décollée : el Casco.

 

Descente : Du sommet de l’aiguille, faire un petit rappel de 8 mètres en direction de la grande aiguille. Il dépose sur une énorme vire à l’extrémité de laquelle on trouve un second relais qui permet de faire un rappel de 50 mètres versant ouest. Une vire étroite part vers la gauche (cairn) et permet de désescalder les derniers mètres. Descendre en direction de l’étang de Munyidera où l’on retrouve le chemin d’accès.

Descriptif des longueurs :

L1 : remonter le dièdre sur 45 mètres. On n’en quitte le fond qu’à mi-longueur pour contourner une sorte d’énorme bloc par la droite. 5+,

sortie herbeuse peu agréable, nombreux pitons.

L2 : continuer toujours par le dièdre parfait qui continue. 5, fissures bouchées par l’herbe, nombreux pitons. Relais sur une bonne vire 5 mètres

après la sortie du dièdre, 25 mètres.

L3 : monter à droite du relais par un petit ressaut (piton) qui mène à une vire herbeuse, la Cerda-Pokorski continue par le dièdre herbeux au

dessus. On peut continuer par la directissime en traversant à gauche sur la vire et en continuant droit au dessus par un système de dièdres faciles

et évident jusqu’à une bonne vire 15 mètres sous l’arête. Relais sur gougeons, 50 mètres, III+.

L4 : franchir le court dièdre au-dessus du relais et remonter à droite une profonde cheminée à coincements (4, 1 piton) jusqu’à l’arête (relais

sur chaîne). Passer versant ouest et contourner par la droite un gendarme pour faire relais sur friends sur une bonne vire, 30 mètres.

L5 : remonter le dièdre pour rejoindre l’arête et continuer à gauche jusqu’au sommet de l’aiguille. 4, 20 mètres.

 

Difficultés : 5+ max. et obligatoire rendu délicat par la présence d’herbe. La voie n’est soutenue que dans les 2 premières longueurs.

Equipement : Tous les relais sont sur gougeons à part celui sur l’arête qui se fait sur friends. Les 2 premières longueurs sont bien pourvues en pitons, il y en a peu ensuite.

Matériel : 10 dégaines plus les relais, rappel de 50 mètres. Un jeu de friends jusqu’au camalot n°2, un jeu de coinceurs. Les pitons ne sont pas utiles sauf si l’on continue par la Cerda-Pokorski.

Hauteur de la voie : 140 mètres.

Altitude sommet :

Horaire : 2 à 3 heures.

Topo : Roca caliente en los pirineos (volume III) de Luis Alfonso et Xavier Buxo.

Où dormir : Refuge d’Amitges, tout proche, bon accueil et bonne nourriture. Très fréquenté par les randonneurs en période estivale.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Media Basket |
Avenir Sportif de Kasserine |
rastafariteam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | il court il court l'échassi...
| Comité Départemental de Spé...
| Qi Gong et arts internes de...