Topos versant espagnol

  • Accueil
  • > COULOIR LEX A LA PLANIOLE D’ALBE (10 janvier 2012)

13 janvier, 2012

COULOIR LEX A LA PLANIOLE D’ALBE (10 janvier 2012)

Classé dans : — topospyreneens @ 12:10

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Val d’Aran, vallée de Toran,

Planiole d’Albe (2590 m), face Ouest,

couloir « Lex » (IV/D/500 m) 

Daniel Gillereau avait un peu levé le voile sur ce secteur méconnu grâce à un article paru dans la revue pyrénéenne N°4 de 2006, mais les visites semblent rares et les informations peu fréquentes. Ce versant propose à ma connaissance 4 couloirs connus, le « Lex » est le plus oriental. Pour l’ambiance, on n’est pas déçu, la vallée est très sauvage en hiver. Le couloir quand à lui est très élégant avec beaucoup d’ambiance dans le haut et des étroitures en glace qui agrémentent le parcours. Cette course ravira les amateurs d’éloignement et de coins sauvages.

COULOIR LEX A LA PLANIOLE D'ALBE (10 janvier 2012) 12-01-10-couloir-Lex-300x220

 

Première ascension : P. Boya et un compagnon en 1987. 

Accès voiture : De Montréjeau, remonter toute la vallée en direction de l’Espagne et passer la frontière au pont du Roi. Peu après, au village de Pontaut, prendre à gauche vers le typique village de Canejan. Au niveau du pont qui enjambe le rio Toran, prendre la route puis la piste jusqu’au refuge dera Honeria. En fonction de l’enneigement, il est parfois possible de continuer sur la piste en voiture et de se garer un peu plus haut, au niveau d’un pont sous le barrage dera Coma (1150 m). 

Accès pédestre : Continuer sur la piste après le pont pour passer rive droite du barrage où elle se transforme en chemin (GR 211, marques rouge et blanches). A la sortie de la forêt au niveau d’un petit replat, le couloir devient bien visible. On le rejoint à vue en restant rive droite du ruisseau en 1H30 à 2 heures. 

Description : La description ci-dessous correspond à un parcours en période de déficit en neige. Remonter les deux premiers tiers constitués d’une pente homogène entre 45 et 55° sans difficulté particulière. Un court premier resserrement un peu plus raide (70°) donne accès à une nouvelle pente de neige (50°) sur environ 60 mètres (relais possible sur friends rive droite). La suite est plus raide (60° en moyenne) avec de courts ressauts en glace dont un d’une dizaine de mètres à 80°. On sort sur une épaule entre le Tuc de Canejan et le Tuc Blanc du Portillon, dénommé Planiole d’Albe sur la carte française (compter de 2 à 4 heures depuis l’attaque). 

Descente : Il est apparemment possible de descendre directement sur le versant opposé par des pentes sous le Tuc Blanc de Portillon. Cette option qui se déroule au-dessus de barres nous a paru très exposée. L’option la plus sure passe par le sommet du Tuc Blanc du Portillon. Pour cela, remonter sur la crête et la suivre d’abord sans difficulté puis en franchissant un passage raide jusqu’au sommet du Tuc Blanc. Descendre sur le versant opposé jusqu’au Portillon d’Albe. Descendre les pentes Sud vers le lac Long de Liat et avant de le rejoindre, prendre vers l’Ouest une sorte de couloir qui rejoint l’itinéraire d’accès (2 à 3 heures du sommet à la voiture). 

Difficultés : IV/D, la pente est en moyenne à 50° avec de courts ressauts plus raides. En fonction des conditions on peut rencontrer un peu de mixte (4). L’éloignement et la longueur notamment du retour sont en prendre en considération. 

Equipement : Néant. 

Matériel : Piolets, crampons, en fonction des conditions, prévoir du matériel pour s’assurer dans le rocher : friends, coinceurs et pitons, et pour le glace : broches dont des courtes. 

Hauteur de l’itinéraire : 500 mètres. 

Altitude sommet : 2640 mètres au sommet du Tuc Blanc du Portillon. 

Horaire : 2 à 4 heures. 

Topo : On trouve apparemment de bonnes infos au refuge dera Honeria (non vérifié). Article de D. Gillereau parau dans la RP n°4 de 2006.

 

2 commentaires »

  1. vieux tagnard

    La communauté montagnarde vivant en plaine souhaiterait avoir plus de photos sur cette course. D’après ce que j’ai compris vous en avez encore mal aux mollets.

    Commentaire by vieux tagnard — 16 janvier, 2012 @ 10:15

  2. Jaume Llanes

    Bonjour,

    Je suis le copain de P. Boya (¡j’ecris, donc je suis!) à la première ascension du couloir Lex. Ce que tu dis des 4 couloirs au versant sud-oest de la Cresta de Crabèra,c’est vrai. Voila les infos:
    1)http://www.feec.es/canals-del-cap-deth-malh
    2)http://www.la-tribu.cat/hosted/la-trtibu.nsf/dx/canalfonda.html?opendocument&comments

    Mais, ce n’est pas vrai qu’il manquent des informations sur la Val de Toran, au moins en Espagne, parce qu’il y a une topo-guide sur la région:
    http://www.cossetania.com/mostrar_producte.php?prod=774
    et aussi quelques articles plubliés a Desnivel, Vèrtex et Muntanya.
    En plus, à la Val de Toran il y a d’autres voies en glace et en rocher. Pour des infos sur quelques-unes de ces voies et sur d’autres régions pyrénéennes, voyez mon blog:
    http://meditacionspirinenques.blogspot.com/

    Merci et au revoir,

    Jaume Llanes

    Commentaire by Jaume Llanes — 6 mars, 2012 @ 18:31

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Media Basket |
Avenir Sportif de Kasserine |
rastafariteam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | il court il court l'échassi...
| Comité Départemental de Spé...
| Qi Gong et arts internes de...