Topos versant espagnol

  • Accueil
  • > DUQUESA ESMARALDA A OLVENA (13 juillet 2011)

16 juillet, 2011

DUQUESA ESMARALDA A OLVENA (13 juillet 2011)

Classé dans : — topospyreneens @ 21:00

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Vallée du rio Esera, Olvena,

paroi du Santo Cristo, face Sud-Ouest,

Duquesa Esmeralda

Après un départ pas très engageant sur un rocher un peu douteux, l’escalade devient très belle à partir de L2 et surtout L3 avec un magnifique dièdre vertical qui n’en finit pas de grimper. L’équipement est le résultat de plusieurs rééquipements : très vieux pitons, spits de 8 mm, gougeons aux relais.

Duquesa Esmeralda

Première ascension :A. Cossio, J. Lasus, JL Moreno, J. valle, F. Garcia et D. Halsworth le 14 novembre 1982.

Accès voiture :Le profond défilé où se niche le village d’Olvena est situé à peu près à égale distance des villes de Graus et Barbastro dans la vallée du rio Esera. En venant de Graus prendre la direction de Barbastro, la route passe rive gauche en entrant dans les gorges. Environ 3 kilomètres plus loin, remarquer, perché rive droite, le village de Olvena. La paroi del Santo Cristo se situe juste dessous. Se garer le long de la nationale à l’entrée d’un tunnel (panneau indiquant le pont romain).

Accès pédestre :Suivre le sentier qui passe à l’extérieur du tunnel. Traverser le rio sur l’impressionnant pont romain puis prendre le sentier qui part à gauche et mène rapidement vers la paroi. Il se divise en deux avant d’arriver à l’aplomb d’une grotte. Prendre la branche de gauche qui descend dans une dépression puis monte dans un couloir très raide. Le quitter et monter au mieux en direction de la falaise (10-15 minutes). Le départ est caractérisé par un dièdre fissuré avec un spit visible.

Descente :Le dernier relais est commun avec la via ferrata. La suivre vers la gauche. On arrive rapidement au-dessus du village d’Olvena. A l’entrée de celui-ci, suivre le sentier qui descend à droite (GR, panneaux) jusqu’à la voiture (30 minutes).

Difficultés :6c+ max, 6a obligatoire. L’escalade est plutôt à tendance athlétique.

Equipement :La voie est presque entiérement équipée de spits de 8mm, de vieux pitons et de gougeons aux relais. On trouve de vieux burils dans la dernière longueur.

Matériel :12 dégaines (dont des longues) plus les relais, sangles, un jeu de friends jusqu’au camalot n°2, un petit jeu de coinceurs.

Hauteur de la voie :220 mètres pour 5 longueurs.

Itinéraire :L1 : remonter le petit dièdre et en sortir par la droite pour franchir une zone couchée. Un mur raide donne accès à une vire. Franchir un autre mur raide en ascendance à gauche (6b/40 m).

L2 : traverser horizontalement à gauche sur 5-6 mètres et revenir en ascendance à droite au-dessus jusqu’à l’aplomb d’un dièdre (relais facultatif). Remonter le dièdre et en sortir à gauche (V+/45 m).

L3 : l’évident et magnifique dièdre dans l’axe (6a/40 m).

L4 : traverser à droite sur une vire herbeuse jusqu’à une fissure- écaille caractéristique que l’on remonte. Continuer ensuite dans l’axe une succession de ressauts en sautant un relais (V/50 m). Échappée possible sur la droite en remontant une zone facile jusqu’à la via ferrata.

L5 : franchir le court mur légèrement déversant au-dessus du relais puis une belle dalle légèrement à droite du fil de l’arête. Une zone facile mène à une petite brèche où l’on trouve la via ferrata (6c+/A0 puis 5 / 45 m).

 

Horaire :3 heures.

Topo :« Guia de escalada deportiva Benasque y alrededores » de Alex Portillo aux éditions Barrabes.

« Guia de escaladas en Benasque y alrededores » de Daniel Diaz Lopez aux éditions Barrabes.

« Escaladas junto al Esera », volume 2, de Luis Alfonso.

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Media Basket |
Avenir Sportif de Kasserine |
rastafariteam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | il court il court l'échassi...
| Comité Départemental de Spé...
| Qi Gong et arts internes de...