Topos versant espagnol

  • Accueil
  • > GOSA A SANT CUGAT (22 octobre 2012)

28 octobre, 2012

GOSA A SANT CUGAT (22 octobre 2012)

Classé dans : — topospyreneens @ 20:52

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Vallée de Ribagorça, pic de Sant Cugat, versant Sud,

secteur du barrage d’Escalès, village de Sopeira.

Gosa, 310 mts, 6a (V oblig.)

Belle petite voie assez rapide, la dernière (à ma connaissance) de cette paroi (2011). L’escalade est typique du secteur, principalement en dalles très bien sculptées. Deux courts surplombs dans L4 viennent tout de même cassés la monotonie. L’ambiance est peu sévère grâce à la présence de végétation qui vient rompre l’élan de la voie. L’escalade est peu soutenue sur le papier, une fois sur le rocher, bien que peu difficile, l’espacement des points demande un peu de marge. L’équipement laisse la place à l’autoprotection dès qu’une fissure est présente.

 GOSA A SANT CUGAT (22 octobre 2012) 12-10-22-gosa-a-sant-cugat

Première ascension : Hector Sala, Dani Martin et Luis Alfonso en 2011.

Accès voiture : En venant de France, passer la frontière à Fos et continuer pour passer le tunnel de Vielha. Continuer sur la N230 en direction de Lleida, passer Pont de Suert et longer le lac d’Escales. Le pic de San Cugat se situe juste après le barrage sur la gauche. Prendre la direction du village de Sopeira et continuer tout droit jusqu’au pont qui franchit la rivière au pied des falaises, parking.

Accès pédestre : contourner la centrale électrique et emprunter le sentier désormais aménagé qui débute juste derrière. Très rapidement il descend au niveau d’escaliers au pied desquels on part à gauche en empruntant une sente balisée en rouge. La suivre dans le fond , du vallon au milieu de la végétation. Au niveau d’un pierrier la sente part la droite, on la quitte alors pour monter droit vers la paroi au niveau d’une dépression (quelques pas d’escalade). Suivre le pied de la paroi vers la gauche sur une cinquantaine de mètres pour trouver le départ de la voie (3 gougeons visibles, 20 minutes).

Descente : du dernier relais, faire un rappel de 25 mètres qui dépose sur une vire (fin de la voie « Ramona »). La suivre vers la droite (en regardant vers le bas), on passe au pied d’une grotte. Ne pas remonter vers un collu mais plonger à gauche dans un large couloir végétatif. Il conduit à un relais qui permet de faire un rappel de 60 mètres. Légèrement en dessous on trouve des câbles et des cordes fixes qui permettent de rejoindre le pied de la paroi.

Difficultés : 6a (V oblig.). Il faut être à l’aise dans la cotation car l’équipement en place est assez aéré. L’escalade est essentiellement en dalle, les 15 premiers mètres donnent le ton de la voie. Rocher très bon.

Equipement : La voie est semie-équipée en gougeons de 10 aux relais et dans les longueurs. Dès que le rocher le permet les friends seront les bienvenus.

Matériel : 10 dégaines dont quelques longues, un jeu de friends du 0,5 au 3, encordement à 60 mètres. Les coinceurs ne sont pas nécessaires.

Hauteur de la voie : 310 mètres pour 6 grandes longueurs.

Horaire : 3 heures.

Topo : Pour situer la voie, on peut consulter le topo : Roca caliente en los pirineos (vol. 1) de Luis Alfonso et Xavier Buxo. Elle est située à droite de « Que pagui Pujol ».

 

 

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Media Basket |
Avenir Sportif de Kasserine |
rastafariteam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | il court il court l'échassi...
| Comité Départemental de Spé...
| Qi Gong et arts internes de...