Topos versant espagnol

  • Accueil
  • > PIRATA SOLITARIO A ESPLOVINS (20 mai 2009)

25 mai, 2009

PIRATA SOLITARIO A ESPLOVINS (20 mai 2009)

Classé dans : — topospyreneens @ 14:04

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Vallée du Segre, région de l’alt Urgell, village d’Oliana, cinglera d’Esplovins, face Sud-Est,

Voie : Pirata solitario

Cette voie est devenue classique dans cette immense paroi d’Esplovins. Malgré cela, et malgré la présence de récents gougeons, la voie garde un vrai caractère « montagne ». L’itinéraire est évident, mais le rocher parfois douteux, et sale dans L5, lui confère un petit air d’aventure . Elle reste néanmoins un très beau voyage sauvage malgré la route quelques centaines de mètres plus bas. L’exposition (Sud-Est), et la marche d’approche non négligeable impose un départ matinal.

topo pirata solitario

Pirata solitario
Album : Pirata solitario

5 images
Voir l'album

Première ascension :Antonio Garcia Picazo le 22 mai 1989.

Accès voiture :La paroi d’Esplovins se situe au Sud de l’Andorre et de la Seu d’Urgell, dans la très belle et chaude vallée du Segre. D’Oliana, prendre la direction de la Seu d’Urgell. Juste avant l’entrèe du second tunnel, au niveau de l’antique pont de l’Esquella, se garer à gauche sur le parking de la via ferrata (aux alentours du kilomètre 149).

Accès pédestre :Il existe deux solutions pour rejoindre la grande vire médiane à l’extrémité droite de laquelle débute la voie :

- Par les deux premières parties de la via ferrata « Regina » (qui en compte 3). Du parking, prendre le bon sentier balisé en rouge qui débute dans un ruisseau sec. Il mène au pied d’une aiguille détachée bien visible. La via ferrata débute sur son flanc droit. – - De là, impossible de se perdre, il faut suivre les câbles et autres ancrages. Une centaine de mètres au dessus du pont himalayen, un panneau en bois indique le sentier de descente de la seconde partie de la via ferrata. On se trouve alors à l’extrémité gauche de la grande vire médiane qui barre la paroi d’Esplovins. Une sente peu marquée part vers la droite et la traverse intégralement jusqu’à un système de vieilles cordes fixes. Elles se trouvent à la base d’un éperon à droite de l’aplomb de grands surplombs oranges. Remonter ces cordes jusqu’à R0 (2 heures de la voiture).

 - On peut également suivre le chemin de descente des deux premières parties de la via ferrata pour arriver directement à l’extrémité gauche de la grande vire médiane. Pour cela, une centaine de mètres au dessus de parking, une flèche rouge indique de partir à droite vers la via ferrata, prendre alors à gauche un bon sentier balisé également en rouge. Il passe au pied de la paroi de la cascade puis suit une vire ascendante vers la droite au bout de laquelle on retrouve la description ci-dessus.

Descente :Monter de quelques mètres au-dessus de la voie pour trouver un sentier balisé en bleu. Le suivre vers la gauche sur la crête sans descendre à gauche dans la première dépression que l’on rencontre. A l’extrémité de la crête, le balisage redevient rouge et un panneau en bois indique le début d’un sentier aménagé qui ramène à la grande vire médiane. De là, un bon sentier part vers la droite jusqu’au parking (balisage rouge, compter 1 heure 30 en tout).

Difficultés :6a+ max, 5+ obligatoire. L’escalade est plutôt à tendance athlétique. La difficulté de certaines longueurs (surtout L5) provient surtout de la médiocrité du rocher et de passages un peu sales.

Equipement :La voie a été rééquipée de gougeons aux relais et dans les longueurs (+ quelques pitons). La voie est ainsi presque entièrement équipée.

Matériel :14 dégaines plus les relais, sangles, corde de 50 mètres, friends de l’alien vert au camalot jaune, le camalot bleu (n°3) peut servir mais n’est pas indispensable, nous n’avons pas utilisé de coinceurs.

Hauteur de la voie :345 mètres pour 8 longueurs.

Itinéraire :Il n’est pas très compliqué à suivre :

L1 : en ascendance à gauche.

L2 : petit crochet à gauche puis dans l’axe.

L3 : dièdre dont on sort à droite dans une dalle raide.

L4 : en ascendance à droite, puis tout droit vers un replat de l’éperon.

L5 : dans l’axe, puis légèrement vers la gauche dans un vague dièdre parfois terreux.

L6 : dans l’axe vers le dièdre dont on sort à droite, puis belle dalle à doite de l’éperon jusqu’au relais.

L7 : petit surplomb, puis le dièdre qui part vers la gauche jusqu’à une zone couchée que l’on remonte jusqu’au pied du dernier ressaut (relais sur arbre).

L8 : tout droit dans la belle dalle, sortie à gauche.

Horaire :3 à 4 heures.

Altitude sommet :1200 mètres environ.

Topo :Le topo de la région de l’Alt Urgell est épuisé.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Media Basket |
Avenir Sportif de Kasserine |
rastafariteam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | il court il court l'échassi...
| Comité Départemental de Spé...
| Qi Gong et arts internes de...