Topos versant espagnol

  • Accueil
  • > RAMONA A SAN CUGAT (03 mai 2009)

5 mai, 2009

RAMONA A SAN CUGAT (03 mai 2009)

Classé dans : — topospyreneens @ 22:05

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Ribargorça, village de Sopeira, pic de San Cugat, face Sud,

voie Ramona

Il s’agit d’une des petites dernières (2007) de cette immense muraille Sud. On peut souvent reprocher aux voies de San Cugat d’être un peu décousues à cause de leur manque de continuité et de leurs immanquables jardins venant brisés l’élan de l’escalade. Celle-ci navigue avec beaucoup d’intelligence entre ces jardins pour franchir une succession de dalles toutes mieux sculptées les unes que les autres. Ainsi mises à part L2 et L6 (pas à jeter quand même), l’escalade est magnifique, sur du beau rocher, et procure beaucoup de plaisir. La voie est homogène dans le 5+/6a. L’équipement est irréprochable dans les dalles et les passages fissurés se prêtent parfaitement à l’utilisation des friends. A parcourir sans hésiter.

topo Ramona

Ramona à San Cugat
Album : Ramona à San Cugat

4 images
Voir l'album

Première ascension : Hector Sala et Luis Alfonso le 13 décembre 2007.

Accès voiture : En venant de France, passer la frontière à Fos et continuer pour passer le tunnel de Vielha. Continuer sur la N230 en direction de Lleida, passer Pont de Suert et longer le lac d’Escales. Le pic de San Cugat se situe juste après le barrage sur la gauche. Prendre la direction du village de Sopeira et continuer tout droit jusqu’au pont qui franchit la rivière au pied des falaises, parking.

Accès pédestre : Bien repérer l ‘attaque et l’itinéraire depuis le village de Sopeira. Traverser le pont et prendre à droite vers la centrale électrique. La contourner par la droite. Un sentier balisé en rouge débute derrière la centrale. Il remonte un petit vallon en se rapprochant peu à peu de la paroi. Bien repérer l’endroit où le socle remonte le plus haut, la voie débute 50 mètres à droite (1 piton et deux gougeons visibles). Attention, une vingtaine de mètres à droite se trouve une nouvelle voie équipée sur gougeons et pour laquelle je ne possède pas de renseignements. Compter une vingtaine de minutes.

Descente : Les relais ne sont pas prévus pour une descente en rappels qui serait d’ailleur laborieuse car ils ne sont pas tous dans l’axe. Il faut donc descendre à pied en suivant la vire qui part sur la gauche à R6. On passe successivement au pied d’une grotte puis sous le septième relais de « Que pagui Pujol ». Peu après, descendre par une sente dans un couloir jusqu’à une corde fixequi amène à un relais sur chaîne. Faire un rappel de 60 mètres. Remonter légèrement à droite (avec la falaise dans le dos) pour trouver derrière un petit éperon les premières cordes fixes de la via cordata. On suit cette dernière jusqu’au pied de la paroi où l’on retrouve le sentier d’accès (1 heure 30 jusqu’à la voiture).

Difficultés : 6a maximum, 5+ obligatoire. La quasi-totalité de la voie est en dalle, soit en adhérence soit sur réglettes et autres trous. Les difficultés sont assez homogènes. On trouve une belle fissure dans L5. Le rocher est excellent mis à part quelques mètres dans L2.

Equipement : La voie est très bien équipée sur gougeons dans les passage en dalles et les passages fissurés se protègent très bien avec des friends.

Matériel : 12 dégaines plus les relais, nous avons utilisé un jeu de friends de l’alien vert au camalot n°3 (pas indispensable), les coinceurs sont inutiles. Cordes de 60 mètres.

Hauteur de la voie : 235 mètres pour 6 longueurs.

Horaire : 3 heures.

Topo : Pour situer la voie, on peut consulter le topo : Roca caliente en los pirineos (vol. 1) de Luis Alfonso et Xavier Buxo. Elle est située à droite de « Que pagui Pujol ».

2 commentaires »

  1. leclerc

    bonjour
    pour commencer merci pour ton sit web très bien réalisé
    et ,c’est l’essentiel donne envie de la découverte
    j’ai escaladé récement ramona au san cugat mais tu notes
    dans l’acces à droite antikesta et sur onaclimb de LUICHY lui note avec photo à l’ appui qu’antikresta est à 5mn de la COSA ET EN REGARDANT la photo ça a l’air plausible j’attend ta réaction et bien sur le nom ,si tu peux le savoir, de cette voie que j’ ai suivi en parallèle et qui semble très sympa

    GRAND MERCI ET BONNE GRIMPE…………..

    Commentaire by leclerc — 16 octobre, 2009 @ 7:51

  2. topospyreneens

    Bonsoir,
    très judicieuse remarque, effectivement la voie « Antikresta » démarre bien plus à gauche (voir le topo sur onaclimb). J’ai donc modifié mon descriptif ci-dessus.
    Désolé, je n’ai par contre aucune information sur la voie qui débute 20 mètres à droite de « Ramona ».
    merci et bonne grimpe.

    Dernière publication sur Quelques topos montagne des Pyrénées : Ta touffe m'étouffe à la montagne d'Areng

    Commentaire by topospyreneens — 27 octobre, 2009 @ 21:13

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Media Basket |
Avenir Sportif de Kasserine |
rastafariteam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | il court il court l'échassi...
| Comité Départemental de Spé...
| Qi Gong et arts internes de...