Topos versant espagnol

  • Accueil
  • > ROMEL AU PIC DE SAN CUGAT

8 janvier, 2008

ROMEL AU PIC DE SAN CUGAT

Classé dans : — topospyreneens @ 19:22

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Contrefort du pic de San Cugat, versant sud,

voie Romel

Voie comparable en tous points à sa voisine de droite « la cosa ». Le calcaire ocre, sans défaut, de cette immense paroi fait oublier la partie médiane couchée et moins intéressante. Les deux dernières longueurs sont à ne pas manquer.

Topo Romel 

Romel au pic de San Cugat
Album : Romel au pic de San Cugat

5 images
Voir l'album

Première ascension : Gustau, Ana, Umi perez, , Baro, Moises en mai 2000.

Accès voiture : En venant de France, passer la frontière à Fos et continuer pour passer le tunnel de Vielha. Continuer sur la N230 en direction de Lleida, passer Pont de Suert et longer le lac d’Escales. Le pic de San Cugat se situe juste après le barrage sur la gauche. Prendre la direction du village de Sopeira et continuer tout droit jusqu’au pont qui franchit la rivière au pied des falaises, parking.

Accès pédestre : Traverser le pont et prendre à droite. Emprunter une vire rocheuse en ascendance à droite 50 mètres après le pont et juste avant un couloir d’éboulis. On la suit sur une cinquantaine de mètres jusqu’au pied d’une dalle caractéristique. Spits visibles dans la dalle (5 minutes). Quelques moulinettes ont été équipées en 2007 dans les dalles juste à gauche du départ de la voie.

Descente : du dernier relais de la voie, suivre l’arête effilée vers la droite sur une cinquantaine de mètres (III), on croise le relais de sortie de « la cosa ». On arrive à une brèche, on trouve un relais de rappel sur le versant opposé quelques mètre sous l’arête. Faire le rappel de 40 mètres qui mène à une sente qui descend raide dans un couloir d’éboulis jusqu’à la route (30 minutes).

Difficultés : 6b maximum, 6a obligatoire. Elles sont surtout concentrées dans les 2 dernières longueurs en dalle sur un calcaire ocre parfait.

Equipement : voie équipée en spits dans les longueurs dures en dalle. Pas d’équipement dans L2, L3 et L4 (relais sur arbres). Les autres relais sont équipés.

Matériel : 12 dégaines plus les relais. Prévoir un petit jeu de coinceurs et 2 ou 3 friends moyens. Une corde de 60 m. peut être agréable, mais 50 m. suffisent.

Hauteur de la voie : 340 mètres, 6 longueurs.

Horaire : 2 à 3 heures.

Topo : Roca caliente en los pirineos (vol. 1) de Luis Alfonso et Xavier Buxo.

2 commentaires »

  1. Eric Gerardin

    Bonjour Jean-Pierre ,
    nous avons eu la chance de pouvoir faire un petit tour du côté de Sopeira .
    La dernière longueur de Romel est un peu plus dure que celle de sa voisine . C’est peut-être du au fait que je n’ai pas grimpé cet hiver !
    A+ . Eric .

    Commentaire by Eric Gerardin — 21 avril, 2009 @ 9:04

  2. jouzsk

    pELcBk ynywnqaluzlx, [url=http://gofapsfdnugd.com/]gofapsfdnugd[/url], [link=http://hcfeitznjwsb.com/]hcfeitznjwsb[/link], http://pwzdvbodndir.com/

    Commentaire by jouzsk — 6 juillet, 2009 @ 14:52

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Media Basket |
Avenir Sportif de Kasserine |
rastafariteam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | il court il court l'échassi...
| Comité Départemental de Spé...
| Qi Gong et arts internes de...