Topos versant espagnol

  • Accueil
  • > Recherche : terradets reina puig

20 avril, 2013

DEL ALBA AUX TERRADETS (18 avril 2013)

Classé dans : — topospyreneens @ 21:42

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Catalogne, secteur de Tremp,

Sierra de Montsec, défilé des Terradets, paroi de Bagasses

Del Alba (6a+/245 m)

Voie qui a malheureusement souffert de sa fréquentation et qui présente des passages (trop) usés. L’escalade reste quand même plaisante et typique des Terradets de la grande époque. Le rééquipement est bien pensé et dans l’esprit de l’ouverture. Du coup les longueurs dans le 5 sont pas mal aérées entre les points.

DEL ALBA AUX TERRADETS (18 avril 2013) 13-04-18-del-alba

Première ascension : Le 04 septembre 1981, par J. Clariana, Q. Polls, A. Bosch et A. Macau. Puis rééquipée en 1990 par Jordi Clariana, J.V Ponce, J. Font JM. Arizon et L. Alfonso.

Accès voiture : De France, passer la frontière à Fos et continuer pour passer le tunnel de Vielha. Suivre la N230 jusqu’à Puente de Montanana où l’on prend à gauche en direction de Tremp sur la C1311. En arrivant sur la C13, prendre à droite en direction de Balaguer. Après environ 13 kilomètres, on entre dans le défilé des Terradets. Il est également possible à Pont de Suert de rejoindre Tremp via Pobla de Segur. On trouve un grand parking au niveau de la fontaine de Bagasses à droite juste après avoir longé la paroi.

Accès pédestre : Evident. Depuis le parking de la fontaine, remonter le long de la route en direction de la falaise. Traverser la rivière sur le pont en pierres. A droite, une dalle équipée d’un câble suivi d’un pierrier permettent d’accéder à la voie ferrée que l’on suit vers la droite. On passe à l’intérieur du premier tunnel, l’attaque se situe juste à droite de l’entrée du second (10 minutes). Le nom est marqué au pied mais 3 mètres trop à droite, repérer la ligne de gougeons juste à gauche et non les burils.

Descente : Du dernier relais, continuer à droite sur la fausse vire équipée d’un câble. Un sentier bien marqué débute à son extrémité et permet de rejoindre la route, (30 minutes). Possibilité également de descendre en rappels, tous les relais sont équipés d’anneaux.

Difficultés : 6a+ max, 5+ oblig. Il faudra faire un peu attention dans les trois premières longueurs car la voie croise de nombreux itinéraires. Un peu d’engagement dans les longueurs jusqu’au V+, équipement correct au-delà.

Equipement : La voie est équipée sur gougeons aux relais et dans les longueurs. Seule la dernière longueur commune avec Reina-Puig nécessite l’emploi d’un ou deux friends.

Matériel : 10 dégaines plus les relais, 2 friends moyens pour la dernière longueur. Encordement à 50 mètres.

Hauteur de la voie : 245 mètres pour 8 longueurs. On peut shunter R2 mais attention au tirage.

Descriptif : L’itinéraire est évident, il n’y a qu’à suivre les gougeons.

Horaire : 3 heures pour la voie.

Topo : Terradets de Luis Alfonso et Xavier Buxo. Editions super crack.

Où dormir : Auberge à Cellers, bon marché et il possible de trouver tous les topos de la région. Possibilité de se faire à manger ou de prendre la demi-pension.

1 janvier, 2008

JARDI DEL DEUS AUX TERRADETS

Classé dans : — topospyreneens @ 22:04

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Terradets, paroi de bagasses, face Sud-Est, voie Jardi del deus

 Topo Jardi del deus

JARDI DEL DEUS AUX TERRADETS
Album : JARDI DEL DEUS AUX TERRADETS

1 image
Voir l'album

Première ascension : M. Pedro et J. Freixas en 1988.

Accès voiture : De France, passer la frontière à Fos et continuer pour passer le tunnel de Vielha. Suivre la N230 jusqu’à Puente de Montanana où l’on prend à gauche en direction de Tremp sur la C1311. En arrivant sur la C13, prendre à droite en direction de Balaguer. Après environ 13 kilomètres, on entre dans les gorges des Terradets.

Accès pédestre : Evident. Depuis le parking de la fontaine, remonter le long de la route en direction de la falaise. Traverser la rivière sur le pont en pierres. Une dalle équipée d’un câble suivi d’un pierrier permettent d’accéder à la voie ferrée que l’on suit vers la droite. On passe sous un premier tunnel, l’attaque se situe juste à droite de l’entrée du second tunnel derrière un gros buis, 5 minutes. Spits de 8mm noirs.

Descente : Du dernier relais, suivre la fausse vire vers la droite équipée d’un câble. On arrive sur un raide sentier qui ramène à la route, un peu de désescalade (5 mètres) permet de prendre pied sur un autre pont en amont de celui empruntée pour l’approche (25 minutes).

Difficultés : Si l’on fait abstraction de la dernière longueur en 7a+ bloc que très peu de cordées gravissent, la cotation max. est 6b+ et 6a obligatoire.

Equipement : Il s’agit de celui d’origine : spits de 8 mm noirs. La voie est très bien équipée surtout si on la compare à ses voisines. Seule ombre au tableau : la vieille chapa dans le pas le plus dur de l’avant dernière longueur (6b+). Elle était en place lors de notre parcours le 08/10/2006 mais ne nous a pas du tout inspiré confiance : elle était déformée par le nombre de cordées qui ont tiré dessus !!!

Matériel : 12 dégaines plus les relais. 2 ou 3 friends moyens sont utiles si l’on shunte la dernière longueur en 7a+ et que l’on sort par Reina puig (longueur en 5, deux spits au départ puis plus rien). Une grande sangle peut également être utile pour passer en artif le surplomb en 6b+ de l’avant dernière longueur (il faut quand même un peu serré les dents pour se suspendre à la vieille chapa citée ci-dessus).

Hauteur de la voie : 190 mètres. 7 longueurs.

Descriptif des longueurs :

L1 : 5 puis 4. C’est certainement la longueur la plus dure psychologiquement, le premier point étant placé un peu haut et oblige à un pas en

dalle un peu aléatoire pour aller le mousquetonner. Le reste en dalle est plus facile.

L2 : 5+.

L3 : 6a, magnifique en dalle et mur technique.

L4 : 5.

L5 : 5.

L6 : 6b+ ou 6a et A0. La difficulté est concentrée dans le passage du petit toit, la suite est un régal dans une belle dalle à strates.

L7 : 7a+ bloc par la voie originale (le pas dur est protégé par une vieille chapa du même acabit que celle du surplomb de la longueur

précédente. La quasi-totalité des cordées sortent par reina-puig. Pour cela, traverser horizontalement à droite sur la vire de R6 pour rejoindre

un dièdre fissuré évident qui permet de sortir à la fausse vire (un spit au départ du dièdre puis un autre 3 mètres au dessus, friends utiles,

rocher un peu patiné).

Horaire : 3 heures pour la voie.

Topo : Terradets de Luis Alfonso et Xavier Buxo. Editions super crack.

Où dormir : Auberge à Cellers. C’est un peu loin (30 minutes en voiture), mais elle est bon marché et il possible de trouver tous les topos de la région. Possibilité de se faire à manger ou de prendre la demi-pension.

 

Media Basket |
Avenir Sportif de Kasserine |
rastafariteam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | il court il court l'échassi...
| Comité Départemental de Spé...
| Qi Gong et arts internes de...